Affaissement du tendon tibial

Le tendon tibial aussi appelé tendon jambier postérieur est un muscle situé dans le mollet, à l’arrière de la cheville, grâce auquel elle est stabilisée.
L’affaissement du tendon tibial est une inflammation du tendon qui s’aggrave, elle entraîne de micros déchirures pouvant mener à une rupture du tendon jambier postérieur.
Cela peut être provoqué de deux façons. La pathologie peut être dégénérative avec le vieillissement d’un pied plat congénital, ou en raison du port de chaussures de mauvaise qualité. La pathologie peut aussi être traumatique, à cause d’une blessure à la cheville ou à la malléole.
Au Laboratoire orthopédique, nous voyons souvent des patients atteints d’affaissement du tendon tibial, ils représentent environ 10 % des personnes que nous traitons. Depuis plusieurs années, nous développons des solutions efficaces adaptées à chacun d’entre-eux afin de les soulager au quotidien.

affaissement-du-tendon-tibial

Causes et personnes à risque

La rupture du tendon jambier postérieur peut être due à plusieurs facteurs. Soit à cause d’une blessure traumatique après une torsion par exemple, soit par une blessure dégénérative due à des prédispositions génétiques.

Blessure dégénérative

Les prédispositions génétiques sont responsables de la majeure partie des affaissements du tendon tibial.
Les personnes qui naissent avec les pieds plats sont particulièrement exposées à cette pathologie qui arrive en vieillissant. Les pieds plats sollicitent le tendon plus que la normale. Avec le temps, ce tendon trop étiré peut rompre et conséquemment, l’arche du pied cesse d’être supportée par le tibial postérieur.
L’affaissement du tendon tibial est généralement unilatéral, mais il peut également toucher les deux pieds en raison du port de chaussures de mauvaise qualité par exemple, mais aussi à cause de la marche pieds nus. L’obésité, l’hypertension ou le diabète sont également des facteurs aggravants.

Blessure traumatique

Certaines blessures traumatiques ou les conséquences de blessures antérieures peuvent engendrer un affaissement du tendon tibial.
Les séquelles d’une entorse à la cheville par exemple, ou la fracture de la malléole interne sont susceptibles de provoquer une rupture du tendon jambier postérieur.
Ces prédispositions peuvent aggraver une inflammation du tendon déjà existante entraînant des micros déchirures et par conséquent un affaissement du tendon. Celui-ci ne peut plus maintenir l’arche plantaire, on parle alors d’un pied plat acquis.

Symptômes : Comment reconnaître un affaissement du tendon tibial?

Lorsqu’il s’agit d’une blessure dégénérative, une personne ayant les pieds plats depuis sa naissance peut subitement ressentir des douleurs et avoir des enflements.

Les personnes n’étant pas nées avec les pieds plats peuvent également voir apparaître cette condition au fil du temps, en raison du port de mauvaises chaussures ou si elles marchent trop souvent pieds nus. Du jour au lendemain, il se peut que leur tendon s’affaisse brutalement et de façon douloureuse dans le sens de la longueur du pied, faisant alors disparaître l’arche plantaire.
Dans certains cas, l’affaissement du tendon tibial peut entraîner la création de corne sous le pied, une métatarsalgie, voire dans les cas les plus extrêmes, des ulcères.

Traitement de l’affaissement du tendon tibial

L’affaissement du tendon tibial postérieur est la cause de pied plat acquis la plus fréquente chez l’adulte.
Au Laboratoire orthopédique, nous préférons prévenir plutôt que guérir. En effet, la prévention de la rupture du tendon tibial se fait dès le plus jeune âge.

Nous recevons des enfants dès l’âge de trois ans, c’est à ce moment-là que nous pouvons plus facilement corriger et prévenir le problème, car à cet âge nous sommes encore flexibles.
Nous utilisons un podographe pour prendre les empreintes plantaires en appui et faire une lecture adéquate de l’étendue du problème du pied plat. À long terme, cela réduit les chances d’un affaissement ou rupture du tendon tibial postérieur.

Pour corriger et prévenir l’affaissement du tendon tibial, nous proposons des orthèses tibiales en plastique moulées (AFO) et fabriquées à la main par le Laboratoire orthopédique.
Ces orthèses vont permettre de corriger le pied en relevant et soutenant l’arche plantaire. Le port de chaussures orthopédiques peut également aider.
Dans les cas les plus graves, l’opération chirurgicale est souvent nécessaire.

Au Laboratoire orthopédique, nous sommes disponibles pour vous recevoir en consultation afin d’évaluer vos besoins
si vous présentez un affaissement du tendon tibial. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nous.