Le névrome de Morton

Le névrome de Morton aussi appelé maladie de Morton, est une compression du nerf qui se situe entre le 3e et le 4e orteil. Il s’agit d’une pathologie invisible, mais très douloureuse.
Les causes exactes du névrome de Morton sont mal connues. Toutefois, le port de talons hauts et de souliers trop étroits favorise l’écrasement des nerfs, qui au bout d’un moment augmentent de diamètre, finissent par se déformer et entraînent l’apparition du névrome.
Les femmes sont généralement plus touchées que les hommes, et l’intervention chirurgicale est nécessaire dans 40 % des cas. Mais avant d’en arriver là, il existe plusieurs traitements qui permettent de soigner cette pathologie douloureuse, mais bénigne.
Au Laboratoire orthopédique, nous sommes habitués à traiter le névrome de Morton. Cette expérience nous permet de proposer des solutions adaptées à chaque patient afin de leur redonner leur mobilité et leur qualité de vie.

nevrome-morton

Symptômes

Les symptômes du névrome de Morton ne présentent généralement aucun signe externe, il s’agit plutôt de signes internes sous la forme d’une douleur intense.
Comme expliqué précédemment, cette douleur est provoquée par une inflammation des nerfs autour du 3e et du 4e orteil. Elle est décrite par certains patients comme une brûlure à l’avant du pied, d’autres ont l’impression d’avoir un caillou dans leur chaussure, d’avoir une sensation de picotement ou d’engourdissement des orteils. Les sensations peuvent aussi être semblables à des aiguilles contre la peau allant parfois jusqu’à faire perdre la sensation des orteils.

Ces douleurs peuvent varier d’un individu à l’autre, mais elles se manifestent particulièrement lorsque le patient est en station debout prolongée, durant la marche et lorsqu’il porte des souliers étroits ou à talons hauts.
Parfois, la douleur est si intense qu’elle peut rendre la marche et la pratique de certaines activités sportives difficiles.

Névrome de Morton : causes et personnes à risque

Les causes exactes de l’apparition du névrome de Morton sont peu connues, mais certaines habitudes peuvent favoriser l’apparition de cette pathologie.

Le névrome de Morton serait plus fréquent chez les femmes que chez les hommes, probablement en raison du port répété de chaussures étroites ou à talons hauts. Cette pratique favoriserait la compression du nerf à l’avant du pied, ce qui entraînerait l’épaississement et la cicatrisation du tissu autour des nerfs qui communiquent avec les orteils.
La pratique de certains sports serait également un facteur du névrome de Morton, comme la course à pied qui soumet les pieds à des impacts répétitifs, ou le ski pour lequel le port de chaussures serrées est nécessaire.
Certaines personnes possèdent des prédispositions à l’apparition du névrome de Morton, notamment les personnes présentant des déformations du pied comme les oignons(hallux-valgus), ou les personnes en surpoids.

Les traitements contre le névrome de Morton

Il existe plusieurs façons de soigner le névrome de Morton de manière assez efficace.

Au Laboratoire orthopédique nous fournissons à nos patients atteints du névrome de Morton des orthèses plantaires moulées et faites à la main pour soulager le nerf, ainsi que des chaussures orthopédiques permettant de répartir le poids du corps sur tout le pied.

Il est important de traiter le névrome de Morton assez tôt, afin d’éviter l’intervention chirurgicale qui est souvent le dernier recours. Car la section du nerf peut causer un engourdissement permanent des orteils.

Si vous présentez des symptômes du névrome de Morton, n’hésitez pas à prendre rendez-vous au Laboratoire orthopédique.