La périostite tibiale : causes et traitement

La périostite tibiale est une inflammation de la membrane qui recouvre l’os du tibia, elle est principalement causée par une surutilisation de cette partie du corps.
Cette inflammation très douloureuse est fréquente chez les coureurs, elle peut dans certains cas contraindre les sportifs à interrompre leur entraînement pendant un certain temps.
Avec l’engouement croissant pour la course à pied, nous voyons de plus en plus de patients atteints de périostite tibiale au Laboratoire orthopédique.
Notre expertise en la matière nous permet de proposer à chaque patient une solution adaptée à leurs besoins.

periostite-tibiale

Les symptômes de la périostite tibiale

La périostite tibiale se manifeste par l’apparition d’une douleur intense à l’avant, à l’intérieur, à l’extérieur, voire à l’arrière de la partie inférieure de la jambe.

Cette douleur intervient lors de mouvements de flexion plantaire, durant la course ou en sautant. Elle s’atténue au repos, mais peut se manifester durant la nuit. Le mal peut également se révéler lors de la palpation de la jambe, celle-ci peut donner des signes de gonflements.

La périostite tibiale ne doit pas être confondue avec une fracture du tibia. Elle est souvent diagnostiquée grâce à une radiographie ou lors d’un examen clinique. La périostite tibiale révèle parfois plusieurs nodules durant la palpation et peut empêcher l’utilisation de l’avant du pied et des orteils lors de la propulsion durant la marche ou la course à pied.

Les causes et les personnes à risque

Généralement, la périostite tibiale se déclenche lors de la pratique intense d’une activité physique, notamment lorsqu’il y a un manque de préparation.

La majorité des personnes touchées sont des sportifs, en particulier les coureurs et les sprinteurs, mais également les joueurs de soccer et les skieurs.
La périostite se produit également à la suite d’un traumatisme direct sur l’os, ou si le patient a subi des traumatismes antérieurs tels qu’une entorse de la cheville. Elle peut aussi intervenir si le patient porte des chaussures inadaptées, durant la pratique d’une course sur pente descendante ou sur un terrain trop dur.
Les personnes présentant une surcharge pondérale ou une longueur différente des membres inférieurs sont également à risque.

Les traitements de la périostite

Il est important de soigner une périostite tibiale à temps afin d’éviter les complications.

Après une consultation durant laquelle votre démarche et vos chaussures seront analysées, il vous sera conseillé d’observer une période de repos de plusieurs jours voire plusieurs semaines, ainsi que le port d’orthèses. L’application d’un Tens serait également bénéfique au soulagement de la douleur.

Au Laboratoire orthopédique nous fabriquons à la main des orthèses plantaires moulées sur mesure pour les personnes atteintes de périostite tibiale. Les orthèses apporteront le soutien nécessaire à la voûte plantaire. Nous donnons également des exercices à faire pour soulager la douleur, renforcer les muscles et augmenter l’amplitude des mouvements.

Si vous présentez une périostite tibiale, n’hésitez pas à prendre rendez-vous au Laboratoire orthopédique.