Porter des chaussures trop serrées: quelles sont les conséquences?

 dans Santé du Pied

Même si cela peut paraitre surprenant, ce n’est pas la majorité des gens qui portent des souliers de la bonne taille. Si vous ressentez des douleurs aux pieds ou si vous avez des cors, des callosités ou des difformités aux pieds, il se peut que ces problèmes soient causés par le port de chaussures trop petites.

Pour vous sensibiliser au sujet, nos orthésistes à Saint-Jérôme ont choisi de vous parler de certains des risques associés au port de chaussures trop courtes ou trop étroites.

Comment savoir si des chaussures sont trop petites pour vos pieds?

Il y a des signes qui peuvent vous aider à savoir si vous vous êtes trompé dans le choix de taille de vos chaussures.

  • Vous ressentez une douleur ou un inconfort, particulièrement au niveau des orteils;
  • Des picotements ou une forme d’engourdissement survient au niveau de vos pieds, à cause de la circulation sanguine restreinte;
  • Vous remarquez des frottements excessifs;
  • Des ampoules se développent après un certain temps de port des chaussures;
  • Vos orteils sont pliés d’une manière inconfortable et vous ne pouvez pas les bouger librement. Vous les sentez engourdis ou douloureux.

Malheureusement, ce ne sont pas des signes à prendre à la légère. Et ne tombez pas dans le piège de penser que les chaussures vont prendre la forme de vos pieds. Si c’est trop petit, c’est trop petit!

S’ils ne sont pas à votre taille, vos souliers peuvent vous mener la vie dure

Lorsqu’on porte des chaussures trop petites, les orteils sont souvent les premiers à en souffrir. Et parmi les risques à long terme associés à ce phénomène, on retrouve notamment les ongles incarnés.

Les ongles incarnés, première conséquence disgracieuse

En effet, les chaussures trop courtes ou trop étroites peuvent comprimer le pied et exercer une pression contre l’ongle, le forçant ainsi à dévier de sa trajectoire et à pénétrer la peau, ce qui peut causer de vives douleurs.

Les cors et callosités

Les cors et les callosités sont aussi associés au port de chaussures inadéquates. De plus, si les oignons, souvent caractérisés par un renflement de l’articulation et des tissus mous à la base du gros orteil, surviennent parfois en raison d’antécédents familiaux, ils peuvent également apparaitre chez quelqu’un qui porte des chaussures qui ne lui conviennent pas.

Les déformations de pied

Attention également à la formation d’un orteil marteau, cet orteil qui se courbe et se contracte, ou à l’orteil en maillet ou en griffe, que le port d’une chaussure trop étroite peut favoriser.

Problèmes de posture et de douleurs articulaires

Porter des chaussures trop petites peut non seulement causer des problèmes au niveau des pieds, mais aussi affecter votre posture et entraîner des douleurs articulaires au niveau des chevilles, des genoux et même du dos. Une mauvaise répartition du poids corporel peut résulter de chaussures mal ajustées, ce qui peut avoir un impact sur votre équilibre et votre mobilité globale. Vous pourriez vous blesser dans un souhait de compenser!

Porter des chaussures trop serrées peut induire des pathologies plus importantes

À d’autres occasions, les risques associés au port de chaussures trop petites ne sont pas si évidents.

C’est notamment le cas de la métatarsalgie, qui se présente sous la forme d’une douleur située sous les orteils. Cette maladie est due à une inflammation de la zone plantaire en avant de la cambrure du pied. Bien que les douleurs qui lui sont associées puissent avoir plusieurs causes, le port de chaussures inadéquates est parfois à son origine.

Beaucoup de nerfs et d’os composent l’avant du pied. Les chaussures trop petites peuvent parfois agir en étau et compresser cette partie de l’anatomie du corps humain. Avec le temps, le port de souliers mal adaptés peut créer ce qu’on appelle le névrome de Morton. Même si la cause exacte de cette douleur sous le pied est encore débattue, elle pourrait être la conséquence d’une compression du nerf de l’avant-pied et les chaussures trop petites ou étroites sont souvent pointées du doigt.

Les chaussures trop petites peuvent créer des problèmes.

Prenez des chaussures à votre taille pour favoriser la santé de vos pieds!

Vous n’avez pas à attendre d’avoir des cors, des callosités ou une entorse à la cheville pour reconnaitre que vous portez des chaussures trop petites. La douleur et l’inconfort sont des signes assez évidents que vos chaussures ne sont pas de la bonne pointure. Si vous remarquez des ecchymoses sous les ongles de vos orteils, des pertes ou des dommages à vos ongles d’orteil, eh bien, vos chaussures sont peut-être trop serrées.

Pour trouver des chaussures à votre taille:

  • Rendez-vous dans un magasin de chaussures où un vendeur peut mesurer vos pieds pour déterminer leur taille exacte. Il est également utile de mesurer la longueur et la largeur de vos pieds.
  • Les tailles de chaussures peuvent varier d’une marque à l’autre, il est donc important de connaître votre pointure dans différentes marques pour trouver la meilleure taille pour vous.
  • Les pieds ont tendance à gonfler légèrement au fil de la journée, donc essayez des chaussures en fin de journée lorsque vos pieds sont à leur taille maximale.
  • Lorsque vous essayez des chaussures, assurez-vous qu’il y a suffisamment d’espace pour bouger librement vos orteils sans qu’ils soient serrés.
  • Assurez-vous que les chaussures offrent un bon soutien et un bon ajustement en marchant et en vous déplaçant dans le magasin. Vérifiez qu’il n’y a pas de frottements ou de points de pression inconfortables.

Et si jamais on vous recommande des solutions orthopédiques pour favoriser la santé de vos pieds, le Laboratoire Orthopédique Jérôme Marier se fera un plaisir de répondre à vos besoins. Contactez-nous si vous avez besoin d’aide. Après tout, petit pied qui va bien va loin!

Articles récents

Laissez un commentaire

Troubles-de-la-Marche