Un névrome de Morton peut-il se résorber? Les traitements

 dans Santé du Pied

Le névrome de Morton, une affection douloureuse affectant le pied, suscite souvent des interrogations quant à son évolution et ses possibilités de résorption. Pour comprendre si un névrome de Morton peut se résorber, il convient d’examiner sa nature et les options thérapeutiques.

Imaginez pouvoir marcher, courir, et sauter sans cette douleur lancinante au pied. Le névrome de Morton, souvent masqué parmi les maux de pieds communs, peut être un adversaire coriace. Mais, bonne nouvelle, il existe des moyens de le combattre efficacement! Nos orthésistes vous en disent plus.

Nature du névrome de Morton

Le névrome de Morton est un épaississement du tissu nerveux, tel un nœud discret mais douloureux, niché entre les orteils, souvent entre le troisième et le quatrième. Ce n’est pas une simple gêne, c’est une présence persistante qui rappelle son existence à chaque pas.

Mais d’où vient ce trouble insidieux? La réponse réside dans la pression et l’irritation. Chaque jour, nos pieds nous portent, subissant le poids de nos activités. Dans ce contexte, la compression d’un nerf interdigital s’opère. Des chaussures inadéquates, une pratique sportive intense, ou même une anatomie particulière du pied, peuvent transformer ce nerf autrefois discret en un névrome douloureux.

La douleur sous le pied, décrite comme aigue, comparée à une sensation de caillou dans la chaussure, rend chaque pas difficile. C’est la raison pour laquelle il faut le traiter, et rapidement! En effet, il faut limiter les complications.

Un névrome de Morton peut-il se résorber?

Un névrome de Morton peut se résorber naturellement, oui, mais pas sans aide. Vous n’aurez certainement pas besoin d’avoir recours à la chirurgie, pourvu que vous portiez des orthèses plantaires et respectiez certains conseils.

On parle de résorption naturelle lorsque qu’avec des changements de mode de vie ou de chaussures, le névrome peut s’atténuer. La réduction de la pression et de l’irritation peut permettre une diminution des symptômes.

Cela dit, si vous pensez souffrir de la maladie de Morton, vous devez impérativement consulter un professionnel, car la résorption d’un névrome n’est pas garantie, et s’il évolue, vous devrez passer par un traitement spécial de type chirurgical.

Comment soulager le névrome de Morton: traitements naturels

Les traitements non chirurgicaux sont l’appel aux solutions orthopédiques, notamment celles citées tantôt: les chaussures orthopédiques et les orthèses plantaires. Elles vont apporter un véritable soulagement, bien plus efficaces que les bains de pied ou l’application d’huiles essentielles, que vous pouvez pratiquer également.

Les semelles orthopédiques

Les orthèses plantaires conçues pour le traitement du névrome de Morton sont spécialement fabriquées pour réduire la pression sur le nerf affecté et améliorer le confort lors de la marche. Elles sont un élément clé dans la gestion non chirurgicale de cette affection. Elles comprennent généralement une barre métatarsienne qui rehausse les os métatarsiens pour réduire la compression du nerf. De plus, des coussinets plantaires en gel ou en silicone sont positionnés autour de la zone du névrome pour amortir les chocs et réduire la pression directe.

Quelles chaussures pour un névrome de Morton?

Les chaussures adaptées pour le névrome de Morton doivent avoir un bout large pour permettre aux orteils de bouger librement, réduisant ainsi la pression sur le nerf affecté; le port de chaussures serrées est à proscrire. Optez pour des modèles offrant un bon soutien de la voûte plantaire pour répartir uniformément le poids du corps et minimiser la pression sur l’avant-pied.

Si possible, choisissez des chaussures avec des semelles amovibles, vous permettant d’ajouter les semelles orthopédiques sur mesure pour un soutien supplémentaire. Optez pour des matériaux souples et respirants pour un meilleur confort, en évitant les chaussures serrées ou rigides.

Préférez des chaussures à talons bas ou plats, car les talons hauts peuvent aggraver la pression sur l’avant-pied. Assurez-vous que les chaussures s’ajustent correctement à la taille de vos pieds, en évitant les modèles trop grands ou trop petits. Enfin, l’utilisation de chaussures avec un bon amorti réduit les chocs lors de la marche.

Avec ces conseils, vous êtes parés pour trouver les meilleures paires!

Modifications du style de vie

Traiter le névrome de Morton passe par des modifications sur des actions quotidiennes. Ainsi, on choisit des activités à faible impact sur les pieds. Les sports comme la natation, le vélo et le yoga peuvent être préférables aux sports à forte sollicitation des pieds, tels que la course à pied ou le saut. Si vous pratiquez régulièrement un sport, assurez-vous d’utiliser des chaussures de sport appropriées avec un bon amorti pour réduire la pression sur l’avant-pied.

En outre, la douleur peut être soulagée par la gestion du poids. Un excès de poids peut aggraver la pression sur les pieds, exacerbant ainsi les douleurs associées au névrome de Morton. Adopter un mode de vie sain comprenant une alimentation équilibrée et de l’exercice physique régulier peut contribuer à maintenir un poids corporel optimal, réduisant ainsi la charge sur les pieds et améliorant le confort.

Traitements médicamenteux

La prise de médicaments anti-inflammatoires, les injections de corticostéroïdes ou d’alcool sont parfois proposés par certains professionnels. Toutefois, ces traitements médicamenteux ne fournissent généralement qu’un soulagement temporaire et ne traitent pas la cause sous-jacente du névrome de Morton.

Le traitement de derniers recours contre le syndrome de Morton

Enfin, l’un des traitements pour soigner le syndrome de Morton est l’opération chirurgicale. La chirurgie se fait sous anesthésie générale, et requiert de 4 à 6 semaines de rétablissement. Même si cette intervention semble idéale pour obtenir un résultat optimal, il est important de préciser qu’elle peut causer un engourdissement permanent dans les orteils. C’est pourquoi elle est le plus souvent envisagée en cas de dernier recours, après avoir respecté les conseils mentionnés tantôt.

Comment marcher avec un névrome de Morton?

Sans conteste, il est plus simple de marcher avec un névrome de Morton avec des orthèses plantaires adaptées. Couplées avec des chaussures souples, sans talons hauts, pas serrées, les orthèses procurent un véritable soulagement. C’est le meilleur moyen de se mouvoir tout en limitant l’inflammation.

Au Laboratoire Orthopédique Jérôme Marier, nous fabriquons ces orthèses en y insérant une fibre de carbone qui empêche l’articulation de se plier, ce qui limite ainsi le mouvement et réduit l’inflammation. La guérison complète est ainsi possible!

Soulager les douleurs de la maladie de Morton avec nos orthèses adaptées

Dans le but d’enrayer les douleurs dues à la maladie de Morton, il est donc possible d’avoir recours à des traitements différents. Selon les situations et le diagnostic d’un professionnel de la santé, certains seront à privilégier. Dans tous les cas, il est essentiel de prendre rapidement en charge la maladie afin de maximiser les chances de réussite du traitement!

Si vous présentez des symptômes du névrome de Morton, n’hésitez pas à contacter l’équipe de Laboratoire Orthopédique dès maintenant. Nos experts sauront vous proposer le produit adapté qui soulagera vos douleurs de pied.

Articles récents

Laissez un commentaire

traitement-rupture-partielle-tendon-achille