Le syndrome du pied tombant

Le syndrome du pied tombant est une pathologie qui affecte la mobilité du pied. Les personnes qui en sont atteintes se retrouvent dans l’incapacité de soulever la partie avant du pied et ont de la difficulté à se déplacer normalement.

Lorsqu’elles marchent, les personnes souffrant du pied tombant peuvent avoir tendance à traîner les orteils au sol (steppage). Pour y remédier, ces individus utilisent les muscles de la hanche et de la cuisse pour soulever leur jambe plus haut et éviter de trébucher. 

Au Laboratoire orthopédique Jérôme Marier, nos spécialistes proposent des solutions qui permettent d’améliorer la mobilité des gens souffrant du pied tombant.

2021-05-04-1

Les symptômes du pied tombant

Le principal indicateur du syndrome du pied tombant est une faiblesse ou une paralysie des muscles releveurs du pied. Cela peut engendrer de la fatigue lors des déplacements ainsi qu’une démarche compensatrice.

Un autre symptôme du pied tombant est l’apparition de douleurs lombaires causées par une compression du nerf sciatique et la compensation excessive lors des déplacements.

Selon son origine, le pied tombant peut être temporaire ou permanent.

Les causes du syndrome du pied tombant

Le pied tombant est en soi un symptôme d’un trouble neurologique, musculaire ou anatomique. Cette pathologie peut survenir à la suite d’un accident vasculaire cérébral, ou elle peut être provoquée par l’un de ces problèmes :

  • Sclérose en plaques
  • Paralysie cérébrale
  • Maladie de Lou Gehrig
  • Dystrophie musculaire
  • Sténose du canal rachidien
  • Poliomyélite

Le syndrome du pied tombant peut aussi être causé par une compression directe ou un dommage au nerf péronier, qui se situe sous le genou.

Les traitements pour soigner le pied tombant

Puisque les causes du pied tombant peuvent être assez variées, plusieurs traitements sont possibles pour soigner cette pathologie et amoindrir ses effets.

Le traitement le plus répandu est sans doute le port d’une orthèse tibio-pédieuse (AFO). Ce type d’orthèse facilite la flexion de la cheville et maximise les mouvements des muscles du mollet pour optimiser la mobilité des personnes atteintes du pied tombant.

Au Laboratoire orthopédique, nous offrons l’orthèse tibio-pédieuse fabriquée sur mesure à la main ainsi que l’orthèse XTERN de Turbomed. L’orthèse XTERN de Turbomed aide les personnes souffrant du pied tombant à marcher, courir et faire de la randonnée de façon complètement autonome.

De plus, la RAMQ offre un programme d’aide pour les appareils suppléants à une déficience physique. Les frais d’achat, de remplacement et de réparation de cette orthèse sont donc couverts par la Régie selon certaines conditions.

Il est aussi recommandé aux personnes souffrant du syndrome du pied tombant de faire des exercices de physiothérapie. Ceux-ci permettent de renforcer les muscles de la cheville et de stimuler cette articulation. Le port de chaussures orthopédiques est également recommandé pour offrir un meilleur support au pied et à la cheville.