Quelles sont les différences entre un orthésiste et un podiatre?

 dans Non classifié(e)

Podiatre, orthésiste, orthopédiste, infirmier en soins podologiques et podologue. Avec autant de titres, il n’est pas toujours facile de savoir lequel de ces professionnels est le mieux placé pour nous aider. N’ayez crainte, aujourd’hui, nous allons vous enlever cette épine du pied. Découvrez donc quelles sont les différentes majeures entre un orthésiste et un podiatre.

La formation du podiatre et de l’orthésiste : le début de la différence

Podiatre et orthésiste n’ont pas le même cheminement académique. Pour exercer la profession de podiatre, ce professionnel de la santé doit posséder un doctorat de premier cycle en médecine podiatrique. Toutefois, à l’instar des Drs en chiropratique et des Drs en optométrie, par exemple, le podiatre n’est pas un médecin. L’orthésiste, lui, détient une formation collégiale et est davantage considéré comme un technologue.

Un aperçu du rôle du podiatre

Le rôle du podiatre est de diagnostiquer et de traiter les conditions relatives au pied comme les ongles incarnés, les mycoses des ongles et les verrues plantaires. Il est habileté à pratiquer des examens complets du pied et à prendre des radiographies. De plus, le podiatre peut aussi suivre l’évolution du patient et procéder à des traitements de thérapies manuelles, des injections de cortisone et des modalités physiques.

Quel est le rôle de l’orthésiste?

Le rôle de l’orthésiste est en outre de fabriquer et d’ajuster les orthèses et les prothèses pour les pieds, mais aussi pour tous les autres membres du corps humain selon l’ordonnance du diplômé du Collège des médecins du Québec. Il peut aussi ajuster ou réparer des orthèses sans ordonnance lorsqu’il est question d’adapter une orthèse ou d’en prolonger l’utilisation. Cette situation se produit notamment lorsque l’état physique du patient n’a pas changé et si les ajustements ou les réparations ne modifient pas l’ordonnance d’origine.

De par son rôle, le podiatre n’est pas autorisé à poser un diagnostic ou à modifier de façon mécanique la position du pied. L’orthésiste effectue uniquement son évaluation en vue de fabriquer ou de modifier des orthèses. En somme, l’orthésiste effectue son travail d’évaluation à la suite de la prescription des orthèses plantaires du médecin.

Fait intéressant : de nombreux agents payeurs, dont la RAMQ, la CNESST, la SAAQ et la plupart des assurances collectives, sont susceptibles de rembourser les frais liés à l’achat d’une orthèse, d’une orthèse plantaire, d’une chaussure orthopédique et d’une prothèse orthopédique.

Choisir l’orthésiste qui saura vous remettre sur pied

Le travail respectif du podiatre et de l’orthésiste se distingue largement l’un de l’autre. Le podiatre se spécialise à traiter les infections locales des pieds alors que l’orthésiste fabrique et répare des orthèses plantaires et des prothèses orthopédiques qui se destinent à toutes les parties du corps humain. Parions qu’il est maintenant plus facile pour vous de les différencier.

Vous êtes à la recherche d’un fabricant d’orthèses plantaires sur mesure? Contactez le Laboratoire Orthopédique Jérôme Marier. Ses technologues se feront un plaisir de vous remettre sur pied.

Articles récents

Laissez un commentaire

traitement-affaissement-voute-plantaire