Quels sont les différents types de pieds?

 dans Non classifié(e)

Pourquoi certaines personnes ont besoin de porter des orthèses plantaires et des chaussures orthopédiques ? Eh bien, certains types de pieds humains sont plus disposés à souffrir de diverses pathologies que d’autres, notamment en fonction de leur forme et de la cambrure de la voûte plantaire.

Dans cet article, voyez quels sont les différents types de pieds et ce qu’il faut savoir sur les risques associés.

Les différents types de pieds selon leur forme

Tout d’abord, une première façon de distinguer les différents types de pieds est en observant leur forme à vol d’oiseau. Généralement, on identifie trois types de pieds selon la longueur des orteils, soit le pied égyptien, le pied grec et le pied romain ou carré.

Le pied égyptien

Le pied égyptien est le type de pied le plus répandu, présent chez environ 50% de la population. Il est caractérisé par son premier orteil plus long que les autres. Les autres orteils vont donc du plus long au plus court en « pente » descendante.

Cette forme de pied est la plus propice à développer un hallux-valgus, puisque le premier orteil est plus à risque de dévier vers les autres orteils.

 

différentes formes de pieds

Les différentes formes de pieds

 

Le pied grec

Le pied grec est facilement reconnaissable puisque le deuxième orteil est significativement plus long que les autres, même le premier. Il est prévalent chez près d’un quart de la population.

Bien que la forme du pied grec soit parfois plus avantageuse car elle correspond à la forme de la majorité des chaussures commercialisées aujourd’hui, les personnes qui ont cette forme de pied doivent faire attention à la pointure de leurs chaussures. En effet, si elles sont trop ajustées, le deuxième orteil pourrait se replier et causer différents problèmes.

Le pied romain ou pied carré

La troisième forme de pied que l’on peut rencontrer est celle du pied romain, aussi appelé pied carré. Les personnes qui ont un pied carré auront soit les trois premiers orteils de la même longueur, soit le premier orteil plus long et les quatre suivants de longueur égale. On retrouve ce type de pied chez environ 27% des gens.

La physiologie de la voûte plantaire

Il existe également différentes classifications de pied selon la forme que prend la voûte plantaire. La forme de l’arche du pied se développe tranquillement avec l’âge. Il faut donc  veiller à la santé des pieds des enfants pour identifier des anomalies potentielles.

Voyons les trois principales catégories de voûtes plantaires :

  • Le pied normal ou moyen : Le pied est doté d’une cambrure modérée et n’est généralement pas à l’origine de pathologies.
  • Le pied plat : Ici, le pied présente un affaissement de la voûte plantaire. L’arche du pied est pratiquement inexistante et le talon et la cheville ont tendance à s’effondrer vers l’intérieur (valgum).
  • Le pied creux : À l’inverse du pied plat, le pied creux présente une voûte plantaire trop prononcée. Cela peut causer une mauvaise répartition du poids sur le pied, qui est alors surtout concentré sur l’avant de celui-ci et le talon. Le pied peut ainsi s’affaisser vers l’extérieur (varum) et entraîner diverses pathologies.

 

différentes arches de pieds

Les différentes formes de voûtes plantaires

 

Anatomie du pied humain : les os qui le composent

Le pied humain est composé de 26 os. Ceux-ci peuvent être classés selon trois catégories : le tarse, le métatarse et les phalanges.

Le tarse est composé de 7 os :

  • Le talus : cet os est le seul qui s’articule aux os de la jambe (tibia, fibula).
  • Le calcanéum : le calcanéum (l’os du talon) est le plus gros os du pied et s’articule avec l’os cuboïde et le talus.
  • Les os cunéiformes : au nombre de 3, les os cunéiformes relient les os de l’avant et l’arrière du pied.
  • L’os naviculaire : cet os aplati se situe entre les os cunéiformes et le talus.
  • L’os cuboïde : cet os à la forme cubique particulière entre le calcanéus et le métatarse.

Le métatarse est composé de 5 os métatarsiens. Les trois premiers s’articulent avec les trois os cunéiformes. Les 4e et 5e métatarsiens sont plutôt reliés à l’os cuboïde.

Quant aux phalanges, elles sont au nombre de 14 et composent les doigts de pied. Le gros orteil est fait de deux phalanges, alors que les quatre autres sont composés de trois.

 

os du pied

Anatomie des os du pied (Source : Proformed.fr)

 

Mieux comprendre l’anatomie du pied grâce au Laboratoire orthopédique Jérôme Marier

Comme vous l’aurez constaté, chaque pied est différent et est doté d’une anatomie particulière. La forme du pied, la cambrure de la voûte plantaire et la santé des os du pied peuvent tous avoir un rôle à jouer dans le diagnostic de différentes pathologies podiatriques.

Pour en savoir plus sur la santé des pieds et pour découvrir nos astuces d’experts pour savoir comment en prendre soin, visitez la section « Blogue » de notre site Web.

Vous pensez être atteint d’une pathologie des pieds ? N’hésitez pas à prendre un rendez-vous au Laboratoire orthopédique Jérôme Marier pour obtenir un service de qualité !

Articles récents

Laissez un commentaire

quest-ce-que-la-bunionettecomment-entretenir-une-orthese-plantaire-1